Coupe de France - Double qualification pour Masevaux

11 janvier 2017 - 18:12

Les amateurs de beau handball ont été gâtés dimanche après-midi au COSEC. Ils étaient venus en grand nombre remplir la salle devenue trop petite, obligeant même les arbitres à faire reculer les spectateurs qui essayaient de voir un bout de match ! Même ambiance sur le terrain, tout d’abord avec les filles qui ont réalisé leur plus belle prestation de la saison et les garçons ensuite qui ont, fidèles à leurs habitudes, fait battre le cœur de leurs supporters, d’abord d’angoisse puis d’un bonheur partagé à l’issue d’une victoire fort convaincante. Mais pour faire de bons matchs il faut de bons acteurs et il faut souligner la qualité et la mentalité des équipes de Hoerdt et de Pontarlier qui auraient tout aussi bien fait de beaux vainqueurs. Les filles ont bien commencé la rencontre et ne vont pas laisser d’espace à leur adversaire. Après une dernière égalité à 5-5 à la dixième minute, elles vont prendre l’ascendant et mener de trois buts à la pause (11-08). Un bon début de deuxième mi-temps permet aux locales de prendre 5 buts d’avance (15-10) à la 35ème. Mais soudain c’est la panne : pas de but masopolitain et les Bas-Rhinoises reviennent à un petit but à la 42ème (15-14). Heureusement, après ces longues minutes sans buts, les filles ont la bonne idée de remettre la balle au fond des filets adverses et s’imposent sur le score de 22-17. Les garçons ont entamé le match tambour battant : pas de temps mort, des actions spectaculaires de deux côtés, des défenses bien en place, tout était réuni pour que la partie soit belle. Mais une période d’improductivité locale permet aux visiteurs de mener 15 à 11 à cinq minutes du repos. Le jeu des Masopolitains s’étiolent et le cœur des supporters s’affole ! Mais un sursaut leur permet d’aborder la mi-temps sur un improbable moins 1 (15-16). La deuxième mi-temps sera du même niveau, avec la tension en plus. Match nul jusqu’à la 38ème (21-21), puis Masevaux semble prendre définitivement le large, 28 à 23 à la 45ème. Mais ces diables de Pontissaliens ont inscrit la Coupe de France dans leurs objectifs et c’est à l’énergie qu’ils vont revenir à un but 28-27 à la 52ème. Les Masopolitains ont les mêmes objectifs et beaucoup d’orgueil, pas question de lâcher devant ce public déchainé et tout acquis à leur cause. Malgré un nouveau retour adverse à cinq minutes du terme (30-29), un dernier coup de rein leur permet de s’imposer (32-30) et de faire exploser le COSEC. Place à la fête et cap sur les seizièmes de finale !

Commentaires

Aucun événement