A la rencontre de... Daniel MORITZ

17 janvier 2017 - 20:49

Nom : MORITZ

Prénom : Daniel

Âge : 53 ans

Profession : Responsable SAV chez Liebherr Machines de Construction à Daillens

Rôle(s) dans le club : Coach de l’’équipe 1 féminine depuis cette saison après avoir coaché l’équipe 2 pendant 2ans.

Parcours handballistique : Masevaux depuis 1982 avec un break de 1998 à 2004.

Poste : Ailier droit et accessoirement pivot.

Numéro fétiche :  19 mais difficile à trouver dans les jeux de maillots. J’avais toujours le 2 !!! chercher pas de rapport avec la photo c’était pour mes 16ans de boite.

Joueur/Joueuse préféré : 
Jérôme Fernandez

Equipes favorites (handball ou non)
 : Equipe 1 des filles dire le contraire serait les trahir un peu, sinon Arsenal

Meilleur(s) souvenir(s) handballistique(s) :
La dernière finale de championnat d'Alsace gagné le 30/05/2009 en même temps que les filles.
La première montée en N3 même si je ne jouais pas. Il y avait une effervescence autour de cet évènement sans précédent pour un "petit club",  les travaux pour homologué la salle, la construction des gradins,  les Grimpels, les bals pour ramener des subsides. 
Vers 1982 la création  de l’équipe 2  autour d’un verre(s), avec une bande de potes pour que l’équipe 1 puisse éventuellement jouer  la montée.

Pire(s) souvenir(s) handballistique(s) : Les deux défaites en finale régionale jouées à Burnhaupt.

Autre chose ? Coup de chapeau à la cheville ouvrière du club, indices : 40 ans de tôles, Toréador ou gondolier à ces temps perdus !

A qui le tour ? Philou LAMOTTE

 

Daniel est plus connu au club sous son surnom de Sam. Pourtant je ne me rappelle pas qu'il se sacrifiait lors des troisièmes mi-temps pour pouvoir ensuite ramener ses potes! Ou alors une histoire de pirate? Ou de petit vélo rouge? Mais l'important c'est qu'il est toujours là quand on a besoin de lui, comme avec cette équipe deux en 82 qui a permis à la Une d'avoir toujours des renforts de qualité et de progresser vers la N3. Ou plus récemment quand les filles ont fait appel à lui, car elles se trouvaient sans coach. Personne de devoir, il fait partie des personnes à qui le club sera toujours reconnaissant.

Christian

Commentaires

Aucun événement