Coupe de France à Sarrebourg - Résumé des matchs

22 février 2017 - 23:14

Seizièmes de finale 

Masevaux – Vallée de la Vanne 25-16 

Très bon début des Masopolitaines. La défense est en place et les joueuses transforment leurs occasions en buts. Belle première mi-temps qui finit sur le score de 13 à 7. Une deuxième partie de match parfaitement maitrisée et 11 buts de Léa Manigold permettent à nos filles de passer facilement ce tour (25-16) et d’en faire les favorites du tour suivant ! 

Amneville - Masevaux 17-21 

Les Masopolitains sont hors-sujet et ne parviennent pas à rentrer dans le mach. C’est tout logiquement qu’ils sont menés à la pause 8 à 12. Seul Martin Manigold maintient son équipe hors de l’eau. Ses huits buts seront décisifs dans cette rencontre qui verra finalement les Masopolitains prendre le dessus sur le sept Amnievillois grâce à une fin de match plus conforme à la qualité de leur effectif. Mais ils ont puisé beaucoup d’énergie dans ce premier match et dévoilé tout leur jeu à leurs prochains adversaires. 

 

Huitièmes de finale 

Masevaux - Pagny 20-21 

Les deux équipes sont crispées et n’arrivent pas à se départager, (5-5 à la quinzième). La mi-temps est sifflée sur un léger avantage des Lorraines (9-11). La deuxième mi-temps est accrochée et chaque équipe prend l’avantage à tour derôle : 10-13/28ème, 13-13/33ème, 15-13/38ème, 16-18/43ème, 18-18/45ème. Pagny prend l’avantage mais Masevaux égalise de suite. Les dernières minutes seront étouffantes, chaque équipe ayant plusieurs occasions de marquer. Mais c’est bien sur une égalité que la fin du match est sifflée. Place à la séance de tirs au but ! Noémie Weber arrête trois tirs adverses mais nos tireuses sont trop nerveuses et manquent le cadre ! C’est un tir sur le poteau qui rebondit sur notre gardienne avant de rentrer qui qualifie Pagny pour la suite de la compétition. Cruel mais pas immérité, tant les équipes étaient proches l’une de l’autre. 

Molsheim - Masevaux 25-23 

Un début de match de rêve, les Masopolitains sont à leur plus haut niveau et les buts de nos arrières donnent du relief aux arrêts de Nicolas Bischoff. 5-0 à la 6ème minute, 10-4 à la 14ème, le jeu est flamboyant et efficace. Et puis plus rien, ou plutôt pas grand-chose à se mettre sous la dent. Ce trou noir redonne du peps à Molsheim qui, sans être brillant, revient petit à petit sur les talons de nos joueurs et égalise même sur le gong grâce à un improbable tir depuis le milieu de terrain de leur défenseur exclusif! Le match est loin d’être joué mais la sérénité n’est plus de mise. Les Bas-Rhinois creusent rapidement un écart de trois buts (12-15, 30’) puis 17-21 à 10 minutes du terme. Les Masopolitains s’accrochent et restent au contact, mais leur jeunesse va leur jouer un bien vilain tour. L’arbitrage de cette fin de match devient confus et ils sont lourdement sanctionnés (8x 2mn contre 2 à leurs adversaires) en contestant les décisions des hommes en noir alors que les Bas-Rhinois plus expérimentés se contentent de gérer leur avance. A quatre contre six les Masopolitains vont revenir à une longueur à quarante secondes de la fin, sur la huitième réalisation de Chafik Bahri, mais un dernier but adverse sonne le glas de leurs espérances. 

La tristesse de la fin de journée contraste avec l’euphorie du début. Les nombreux supporters , au premier rang desquels figurait Monsieur le Maire Laurent LERCH, déçus de la tournure finale des évènements, tenaient quand même à remercier leurs joueuses et joueurs pour le plaisir pris lors de cette belle aventure. Le rêve est passé, les regrets affluent, les bons souvenirs commencent à gommer la déception et surtout l’envie de remettre ça l’an prochain pointe dans un petit coin du cerveau. Promis, on fera mieux la prochaine fois ! 

 

 

Christian MANIGOLD

Commentaires

Aucun événement